7 des 10 ‘nursing officers’ testés positifs: 12h d’attente avant leur transfert vers un centre

C’est la grogne parmi le personnel soignant à l’hôpital ENT à Vacoas. Ces employés de la Santé dénoncent encore et toujours le manque de ‘Personal Protective Equipment’ (PPE).

Hôpital ENT de Vacoas.

Ce qui les expose à plus de risques. D’ores et déjà, sept des dix ‘nursing officers’ qui y sont postés ont été testés positifs.

Ces employés dénoncent le fait qu’ils n’aient reçu que 5 ‘protective gown’ alors qu’il y a six employés qui assument le ‘day duty’. Ils ne reçoivent qu’un masque par employé. L’étroitesse du ‘rest room’ est aussi pointée du doigt, car elle ne respecte pas les conditions de la distanciation sociale.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’est que les sept employés testés positifs ont dû patienter pendant douze heures, soit de 8h à 20h, dans un couloir avant qu’ils ne soient transférés dans un autre centre de traitement, hier. Ils s’indignent contre ce traitement alors qu’ils mettent leur vie à risque pour pouvoir soigner des patients.

Si les conditions de travail des employés, de même que les consignes sanitaires, ne sont pas revus dans les plus brefs délais, disent-ils, l’hôpital ENT deviendra vite l’épicentre du Covid-19.

Credit: Sunday Times

Read more...