Accident à Montagne-Longue: à 17 ans, Isha succombe à de multiples blessures

Isha Devi Mothoree, 17 ans, a rendu l’âme dans la soirée du samedi 3 octobre. Cette habitante de Ripailles avait été admise à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Victoria, le même jour, suite à un accident de la route.

Isha Devi Mothoree, aussi connue comme Nemi.

L’autopsie pratiquée a attribué le décès de la jeune fille à un choc dû à de multiples blessures.

La victime pilotait une motocyclette quand elle a perdu le contrôle de l’engin à la jonction d’Eau Bouillie, Montagne-Longue.

Read more...

Le village de Ripailles est dans la consternation en ce dimanche 4 octobre. La famille Mothoree pleure leur princesse Isha, qui s’en est allée en emportant leur joie de vivre. Yash, le frère aîné, nous explique qu’ils étaient inséparables et se demande comment il va vivre sans sa sœur, sa complice, son amie et sa confidente. Elle était tout pour lui.

Isha Devi Mothoree, 17 ans, fréquentait le collège Dr Maurice Curé. Elle chérissait le rêve de devenir pilote d’avion. «Cela fait un an qu’elle roule une moto japonaise et elle était très prudente. Nous sommes sortis faire une balade samedi à La Nicoliere. Un ami et moi étions en voiture alors qu’elle roulait tranquillement. Sur le chemin du retour, en arrivant à Eau-Bouillie, elle a dérapé car elle avait mal négocié un virage. C’est mon ami qui a constaté qu’elle était à terre. Elle était consciente mais à l’hôpital, le médecin nous a expliqué que son état était critique. Elle avait une côte cassée et une fracture de la colonne vertébrale.»

Yash n’arrête pas de faire les éloges de sa sœur qui, dit-il, était très intelligente. «Elle avait une seule passion, à part ses études et les leçons particulières, sa moto la rendait heureuse. Elle roulait pour déstresser et je l’accompagnais. Elle m’a tout le temps dit : ‘On ne sait pas ce qu’il y a devant. Il faut vivre la vie à fond.’»

La dernière parole qu’elle aurait lancée à Ashley, l’ami de Yash de qui elle était proche :«Pran moto-la to met dan kwin, papa pé asté enn loto pou mwa.» Elle n’a cependant pas pu accomplir son rêve de conduire la voiture que lui aurait promise son père. Le rapport d’autopsie a révélé qu’elle est décédée de multiples blessures.

Read more...