Agression d’un couple à Roche Bois - Antonio: «Mo madam inn gagn cout sabre lor latet»

Quatre hommes encagoulés se sont introduits chez un boutiquier de 73 ans le mardi 28 janvier 2020 à Roche-Bois. Le commerçant et son épouse de 70 ans ont été ligotés et agressés. Les quatre individus ont volé de l’argent et des bijoux avant de s’enfuir. Mais ils ont été arrêtés moins d’une heure plus tard.

Vingt-cinq minutes. C’est à peu près le temps qu’aura duré le calvaire d’Antonio, 73 ans, et de son épouse de 70 ans mardi mais qui aura semblé durer une éternité pour ce couple. Tous deux ont été agressés à leur domicile à la rue Martin à Roche-Bois par quatre individus encagoulés. Ces derniers, dont l’un était muni d’un sabre, se sont introduits dans la maison du couple pour commettre un vol. Ils ont emporté de l’argent, des bijoux et des cigarettes, le tout pour un butin deRs 53 960. Ils ont ensuite pris la fuite. Mais ils ont été arrêtés une heure plus tard.La femme du boutiquier a reçu un coup de sabre à la tête. Blessée à la tempe et à l’œil gauche, elle a dû être hospitalisée. Antonio a, lui, été blessé à l’orteil. Encore sous le choc, il a accepté de se confier. « Je ne peux m’enlever de la tête l’image de ma femme ligotée et allongée sur le sol », lâche-t-il, traumatisé par le drame qui s’est joué à son domicile mardi.Il est 9h20 ce jour-là quand il entend son épouse hurler. Antonio, qui travaillait dans sa boutique, accourt pour voir ce qui se passe. « Lorsque je suis arrivé près de la salle de bains, j’ai vu mon épouse ligotée et allongée sur le sol. Quatre hommes encagoulés la retenaient en otage. L’un d’eux la menaçait en lui mettant un sabre près du cou », raconte le septuagénaire.En voyant le boutiquier, les cambrioleurs s’en prennent à lui. « Ils m’ont forcé à m’agenouiller avant de me ligoter les mains dans le dos. Ils m’ont aussi bâillonné pour m’empêcher d’appeler à l’aide », poursuit Antonio. « Koopere sinon nou pou koup twa », lui aurait lancé l’un d’eux.Une fois les propriétaires des lieux ligotés, les quatre hommes ont commencé à fouiller la maison de fond en comble. Ils ont pris les Rs 2 000 qui se trouvaient dans le sac à main de la femme d’Antonio. Ils ont aussi emporté une montre ainsi que plusieurs chaînes et bagues en or, dont la valeur est estimée à Rs 50 000. Ils ont également volé le billet de Rs 1 000 qu’Antonio avait dans sa poche. Puis, ils se sont dirigés dans la boutique où ils ont volé deux boîtes de cigarettes et la somme de Rs 600 qui se trouvait dans la caisse. « L’un d’eux a interpellé son ami en l’appelant John. Ils ont ensuite pris la fuite », précise le septuagénaire. La valeur du butin est de Rs 53 960.« Ils nous ont laissés ligotés au sol et ils sont partis. C’est avec beaucoup de difficulté que je suis parvenu à ouvrir la porte pour demander de l’aide », explique l’habitant de Roche-Bois. À l’arrivée des policiers, la femme du boutiquier a été transportée à l’hôpital. « Elle a reçu un coup de sabre à la tête. Elle est blessée à la tempe et à l’œil gauche. Moi, j’ai été blessé à l’orteil », souligne-t-il.

Source: Defimedia.info