Air Mauritius: des employés ont été questionnés par des policiers à leurs domiciles

Ils sont nombreux, ces employés d’Air Mauritius qui affirment avoir reçu la visite des policiers le mardi 26 mai.

Ces derniers leur ont demandé de confirmer leurs données personnelles, notamment leur nom, leur fonction, s’ils sont syndiqués et s'ils comptent tenir une manifestation. Cette démarche est déplorée non seulement par les concernés, mais aussi par le syndicaliste Jack Bizlall, qui, en tant que porte-parole des syndicats d'Air Mauritius, intervenait sur les ondes de Radio Plus, à la mi-journée de ce mercredi 27 mai.

Read more...

Celui-ci le clame haut et fort: « C’est tout à fait illégal, voire arbitraire. C’est inacceptable. Ce sont des policiers affectés à un poste de police situé dans le sud du pays qui ont fait le déplacement ». Il ajoute aussi: « Li pan islandwide. Zot (des employés) ena zis pou ress trankil e dir ki zot pena auken information pou donn zot. Il n’y a aucune obligation à fournir des explications à ces policiers. Mo pou essay guet sa avec commiser la polis ziska vandredi ».

Read more...

Le syndicaliste indique qu’une correspondance a été adressée en ce sens aux administrateurs de la compagnie d’aviation nationale.

Read more...