Bloquée à Dubaï: le cri du cœur d'une Mauricienne, enceinte de plus de 7 mois

Elle ne sait plus à quel saint se vouer. R.S., une Mauricienne de 30 ans, bloquée à Dubaï souhaite rentrer au pays. Elle fait un appel au gouvernement mauricien pour lui venir en aide.

« Je veux rentrer à Maurice pour terminer ma grossesse. Je suis enceinte de 30 semaines et je suis seule à Dubaï. Je souhaite être auprès de ma époux et de ma famille » : C’est le cri du cœur de cette femme qui attend son premier enfant.

R.S. fait un appel au gouvernement mauricien pour lui venir en aide. « Mon médecin traitant me déconseille de voyager après 34 semaines de grossesse tandis que la compagnie aérienne autorise jusqu’à 36 semaines. J’espère que je pourrais rentrer d’ici la fin du mois de mai. Je demande au gouvernement de considérer mon cas. Un vol de rapatriement permettra ainsi à mes compatriotes et moi de rentrer au pays. Je n’ai aucun souci à être placée en quarantaine. Je veux donner naissance à mon enfant sur mes terres », déclare-t-elle.

Et de poursuivre : « l’État a permis le rapatriement des citoyens mauriciens de Delhi, France, Afrique du Sud. Il peut le faire pour Dubaï aussi.» La jeune femme relate qu’elle avait soumis sa démission à la compagnie pour laquelle elle travaillait à Dubaï pour qu’elle rentre au pays en avril afin de terminer sa grossesse.

Elle doit ainsi se débrouiller pour payer son loyer, subvenir à ses besoins et suivre son traitement de santé. « Mon époux a perdu son boulot ici et il est rentré à Maurice au mois de mars. Je me retrouve donc seule ici. Je suis très stressée et ce n’est pas bon pour ma santé et mon enfant », confie-t-elle.

R.S. espère voir une lumière au bout du tunnel. Par ailleurs, le Dr Zouberr Joomaye a déclaré lors du point de communication de dimanche 10 mai qu’il y aura deux vols de rapatriement prévus. Mais sans faire mention des destinations.

Read more...

Read more...