Carcasses de poulet flottant à La Nicolière: deux frères éleveurs épinglés

L'enquête sur le cas de plusieurs carcasses de poulet retrouvées dans un réservoir à La Nicolière a été abordée après l'arrestation de deux frères, propriétaires d'un poulailler au Camp de Masque, le mardi 2 mars.

L'affaire est devenue virale sur les réseaux sociaux Facebook. Plus de 50 carcasses de poulets ont été retrouvées flottant dans le réservoir de La Nicolière au petit matin du dimanche 1er mars.

C'est un homme qui visite fréquemment les lieux qui a alerté les agents de la Central Water Authority (CWA). Une inspection a été immédiatement effectuée.

Daniel Françoise, directeur du CWA, a ensuite alerté la police. Les carcasses de poulet qui flottaient provenaient en fait d'un canal d'alimentation du réservoir. Le canal mesure environ 27 km et part de Bois Clair jusqu'au réservoir.

Selon une équipe du CWA, les carcasses provenaient de Gaulettes Serre.

Une plainte officielle a été enregistrée par le directeur de CWA le même jour, soit le dimanche 1er mars. Dans les 48 heures, la police a retrouvé les responsables de cet acte. Contre les enquêteurs, les deux frères ont avoué leur délit. Ils ont expliqué qu'en raison de la température élevée, leur poulet est mort. Ils répondent maintenant à une accusation provisoire de dumping illégal.