Cassis: un réseau démantelé, Rs 4 M d’héroïne saisie

Voilà une opération policière qui aura été un franc succès.

Au terme de cette surveillance qui a débuté pendant la nuit de jeudi pour prendre fin aux petites heures ce vendredi 5 juin, le bilan est impressionnant: plus de 4 millions d’héroïne saisie, une voiture réquisitionnée et trois arrestations dans la capitale.

Selon les informations disponibles, ce stock devait être livré dans la soirée pour être détaillé en doses avant que l’héroïne soit revendue sur le marché destiné aux consommateurs de Port-Louis et les faubourgs. Mais l'unité Alpha 7, menée par la Woman Police Inspector (WPI) Nagiah, a eu vent de cette cette transaction. Les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Metropolitan Division ont alors effectué une descente à la rue Jean Baptist Lamasse, Cassis, vers 22 h 30.

Les policiers ont interpellé un homme à l’allure suspect qui a été soumis à une fouille corporelle. Un sac contenant 158,3 grammes d’héroïne a été retrouvé dans son pantalon. La valeur marchande de cette drogue est estimée à Rs 2 375 550.

Read more...

Sous la pression des questions, le quadragénaire a fini par donner le nom de son commanditaire. La fouille à son domicile, à Cassis, a permis la saisie d'artilleries pour le trafic de drogue. Par la suite, la brigade antidrogue a monté une autre opération à la rue Raoul Rivet, Port-Louis, emplacement indiqué par le suspect.

Read more...

L'information s'avère exacte, car les policiers interceptent un habitant de Tranquebar, âgé de 26 ans. Celui-ci aussi est soumis à une fouille corporelle, ce qui a permis la saisie de 120,85 grammes d’héroïne. L’ADSU évalue le colis à Rs 1 812 750. Soumis à un torrent de questions, ce suspect livrera aussi le nom de celui à qui la cargaison était destiné.

Ce dernier a été arrêté dans sa voiture, ce vendredi, aux petites heures. L'homme en question, un cordonnier de 44 ans, se trouvait tout près de là. Ce résident de la Route des Cassis, Port-Louis, est déjà fiché au quartier général de l’ADSU. En effet, le suspect avait fait l'objet d'une arrestation, en 2015 dans une affaire d’héroïne. Mais, son dossier était déjà chargé bien avant cela, car il avait été accusé pour complot et pour utilisation de faux billets de banque.

Read more...

Read more...