Coronavirus: une deuxième journée sans nouveau cas local de covid 19 en Chine

Pour une deuxième journée consécutive, la Chine a annoncé qu'aucun nouveau cas de contamination d'origine locale au coronavirus n'avait été rapporté. Les cas importés totalisent toutefois un nombre record.

Il n'en demeure pas moins que c'est là une excellente nouvelle pour tous les pays qui sont présentement en confinement, car cela démontre que les mesures adoptées par le gouvernement chinois au cours des dernières semaines ont porté fruit. La Chine a été le premier pays touché par la COVID-19 et jusqu'à tout récemment, il s'agissait du pays le plus touché par la maladie, avec 3248 décès. À l'heure actuelle, l'Italie est malheureusement en voie de dépasser la Chine (3405), sans compter que les États-Unis pourraient potentiellement devenir un foyer majeur en matière de contagion.

Parmi les autres bonnes nouvelles annoncées par les autorités chinoises, leministère de la Santé a confirmé que seuls trois décès en lien avec le nouveau coronavirus avaient été constatés, ce qui constitue une diminution très considérable du nombre de décès causés par la COVID-19 par rapport au plus fort de la crise.

Depuis le début de l'épidémie, la Chine affirme avoir testé positivement au nouveau coronavirus 81 000 personnes et à l'heure actuelle, on estime que 7000 personnes sont encore malades.

La Chine avait dû adopter des mesures de confinement très strictes afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus. Parmi ces mesures, le gouvernement avait dû boucler la ville et la province environnante du Hubei, soit plus de 50 millions de personnes.

Les autorités chinoises ont levé une majorité des restrictions, mais le gouvernement doit maintenant veiller à éviter que des cas de contamination importés par des voyageurs ne causent une deuxième vague d'épidémie.

Vendredi, le ministère de la Santé a annoncé que 39 cas nouveaux importés avaient été identifiés dans les 24 dernières heures, alors que la veille, on avait recensé 34.