Corps carbonisé à Moka: la CID retient la thèse de ‘foul play’

Du nouveau dans l’enquête sur la mort de Soopramanien Kistnen, dont le corps a été retrouvé dans un champ de cannes à Telfair Road, Moka, dans la soirée du dimanche 18 octobre.

La CID de Moka n’écarte pas la thèse de foul play.

L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin a attribué le décès à un œdème pulmonaire. Ce qui implique que la victime était déjà morte avant que son corps ne soit brûlé.

Les proches de cet homme de 52 ans ont été entendus par les enquêteurs.

Soopramanien Kistnen était un activiste politique du MSM très connu dans la circonscription No.8 (Moka/Quartier Militaire).

Satish, son beau-frère, raconte que la victime, qui avait pour sobriquet, Kaya, est sorti vendredi matin et n’est jamais retourné.

Dans une déclaration à Radio Plus ce lundi 19 octobre, le beau-frère affirme que la victime aimait aider son prochain et qu’il ne méritait pas de mourir ainsi.

Il raconte également que Soopramanien Kistnen venait tout juste de subir une opération et qu’il pouvait à peine marcher.

Read more...