Décédée à Maurice: ses proches demandent le rapatriement du corps à Rodrigues

Marie Laurence Edouard Jolicoeur, 44 ans est décédée d’un cancer, le 21 avril. Elle était sous traitement à l’hôpital Victoria, Candos. Sa famille demande le rapatriement de son cadavre. Cela pour organiser ses funérailles. Le corps de Marie Laurence Edouard Jolicoeur est toujours à la morgue de l’hôpital Victoria.

Marie Laurence Edouard Jolicoeur.

La famille Jolicoeur vit des moments pénibles. Outre la perte d’un être cher, elle ne sait plus à quelle porte frapper pour trouver du secours pour rapatrier le corps de la défunte dans l’île autonome. « On m’a fait comprendre qu’il faudra attendre la réouverture des frontières et la reprise des vols pour que le corps soit rapatrié à Rodrigues », explique la sœur de la défunte.

Dans la foulée, elle s’interroge : «Combien de temps encore nous allons devoir attendre ? Nous vivons déjà des moments difficiles avec la perte de notre sœur. Le gouvernement autorise les vols pour aller récupérer les Mauriciens ailleurs. Rodrigues est à côté, mais personne ne nous vient en aide. C’est une situation assez particulière. Il s’agit d’un décès »

Joanne a fait le déplacement à Maurice le 6 mars dernier pour accompagner sa sœur souffrante. Marie Laurence Edouard Jolicoeur devait subir une intervention chirurgicale, mais cela n’a pu avoir lieu en raison de la détérioration de son état de santé.

«Je sollicite l’aide des autorités pour le rapatriement du corps de ma sœur à Rodrigues. Nous ne pouvons l’enterrer à Maurice, car toute sa famille est à Rodrigues. On pourra se recueillir sur sa tombe», dit Joanne.

Read more...