Décès d’un bébé en quarantaine

Le Dr Catherine Gaud a donné plus de détails sur le cas d’un bébé de 25 jours, décédé à l'hôpital de Souillac. Cet établissement sert aussi de centre de quarantaine pour les Mauriciens revenant de l'Inde et qui ont besoin d'une assistance médicale.

Des rumeurs circulaient sur la Toile selon lesquelles le bébé est mort de la Covid-19. Des rumeurs démenties par le Dr Gaud lors de la conférence de presse de du Covid-19 National Communications Committee ce jeudi 5 novembre.

Elle a expliqué que le bébé ainsi que ses parents s’étaient rendus en Inde pour un traitement de l'enfant lié à une malformation cardiaque. Le traitement n’ayant pas abouti, ils sont rentrés à Maurice et ont été placés en quarantaine.

Le Gaud précise toutefois que les résultats des tests PCR du bébé ainsi que ceux effectués sur ses parents étaient négatifs à la Covid-19. Le bébé était intubé à l’hôpital de Souillac dans le sud du pays.

Le Dr Gaud a aussi évoqué le cas de non-respect du protocole de l’auto-isolement d'un steward d’Air Mauritius. Il est accusé, par sa femme, de ne pas avoir respecté les conditions de son auto-isolement à son retour au pays sur un vol en provenance de la France à la mi-octobre.

Selon les règlements établis dans la lutte contre la Covid-19, à son retour, le steward devait s’auto-isoler à son domicile, tout en respectant à la lettre les conditions y relatives.

Le Dr Gaud a affirmé que l’employé d’Air Mauritius aurait reconnu avoir conduit ses enfants à l’école. Il s’est aussi rendu à Flacq après avoir souffert de la fièvre.

Le Dr Gaud a aussi évoqué le cas d'un-homme-se-fait-passer-pour-un-attendant-pour-filer-du-centre-de-quarantaine

Cet homme et le steward seront poursuivis pour violation de la Quarantine Act.

Selon cette loi, tout individu trouvé coupable risque une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 5 ans ou une amende allant jusqu’à Rs 500 000.

Read more...

Read more...