Déjà condamné 17 fois: il tue sa petite-amie de 21 ans à coups de pieds dans la tête

Gianni Drissi, 24 ans, a comparu devant la cour d'assises du Val-de-Marne pour le meurtre de sa petite-amie en septembre 2016.

Aïssatou Sow.

Aissatou Sow passait alors la soirée avec des amies dans un bar, lorsqu'elle a reçu sur son téléphone une vidéo de son compagnon ivre la menaçant avec un revolver : «T'as voulu aller en boîte avec des mecs, j'suis au courant de tout, je vais te tuer».

La jeune femme de 21 ans est rentrée chez elle à Valenton dans la nuit, accompagnée d'une amie.Lorsqu'elle est arrivée au 3ème étage de son immeuble, Gianni a fait irruption et a frappé la jeune femme au visage avec une telle force qu'elle a chuté en se cognant la tête sur l'ascenseur.

Read more...

Puis ce pratiquant de kickboxing l'a achevée à coups de pieds dans la tête alors qu'elle gisait au sol. Transportée dans un état grave à l'hôpital, Aissatou Sow décèdera des suites de ses blessures un mois et demi plus tard.L'accusé avait déjà été condamné à 17 reprises dont des vols avec violence. Il a été condamné lundi à 25 ans de réclusion criminelle.Après l'énoncé du verdict, l'accusé qui avait exprimé des regrets tout au long du procès a montré d'un coup sa véritable personnalité. "Regarde-moi bien, t'inquiète pas" a menacé Gianni en s'adressant au frère de la victime."Bien sûr que je vais faire appel" a-t-il répété trois fois d'un ton menaçant.

Read more...

Read more...