Des animaux entiers vendus emballés sous cellophane dans un Leclerc

La polémique surgit en France après que des images choc eurent été publiées sur Twitter par la fondation Brigitte Bardot. Un magasin Leclerc de Mirières-Iès-Avignon, situé dans le Vaucluse, a vendu « des lièvres faisans et autres victimes de la chasse sous cellophane », emballés en entier avec leur fourrure ou leurs plumes, et destinés à être mangés.

Le magasin s'est attiré les foudres des internautes à la suite des publications de ces images, qui ont été relayées des milliers de fois par des défenseurs des droits des animaux. C'est une cliente outrée de ces produits qui a pris les images et qui les a envoyées à des défenseurs de la cause animale, rapporte La Voix du Nord.

D'autres internautes ont au contraire souligné cette démarche qui met de l'avant la réalité de la consommation de la viande. « On touche du doigt la sinistre réalité. Sans cela, on ne réalise pas que derrière la viande ou le poisson, il y a des animaux vivants », explique un internaute.

« Je trouve ça plutôt éducatif, si les gens devaient consommer de la viande uniquement emballées comme ça, c'est-à-dire comme c'est en réalité, un cadavre... Il n'y aurait plus beaucoup de mangeurs de viande ! », ajoute un autre.

Read more...

Le journaliste Hugo Clément a quant à lui souligné que cela est « ultra glauque mais ça a le mérite de rappeler que la viande ne tombe pas des arbres... Question intéressante : si tous les animaux étaient vendus comme ça, est-ce qu'on en mangerait autant ? »

À la suite de la polémique survenue la fin de semaine dernière, le magasin aura finalement pris la décision de retirer de ses tablettes les barquettes de gibier, a ensuite rapporté la fondation de l'actrice.

« Face à la polémique, Leclerc de Morières-lès-Avignon a retiré de ses rayons les barquettes de gibier. La vision d'un lièvre entier sous cellophane scandalise, mais les autres barquettes de viande (qui suppriment l'image de l'animal mort) contiennent la même souffrance », est-il écrit sur Twitter.

Selon France 3, la direction du supermarché aurait également offert ses excuses : « le magasin s'excuse auprès des personnes qui ont été heurtées ».

Read more...