Drame à Camp de Masque Pavé: les derniers mots d'un père "mo garson inn bril mwa"

Roshanally Ameer, 56 ans, gravement brûlé après l'incendie de sa maison le mardi 11 août, a fait de terribles révélations à la police avant de mourir. Cet habitant du Camp de Masque Pave a confié que c'est son fils Arjun Colas qui a mis le feu à la maison.

Arjun Colas.

La victime a perdu la vie à l’unité des brûlures de l’hôpital Victoria à Candos le mercredi soir 12 août. Son fils de 28 ans a été provisoirement inculpé de meurtre.

"Mo garson inn met dife dan lakaz avek enn brike ek inn bril mwa", a déclaré la victime alors qu'il était sur son lit d'hôpital. Dans la nuit du mardi 11 août, la victime dormait dans sa chambre lorsque l'incendie a été déclaré. La police de Camp de Masque et les pompiers ont été interpellés sur place. L'incendie a été arrêté avec succès. Roshanally Ameer, gravement brûlée, a été transportée à l'hôpital pour des soins médicaux.

Quatre autres membres de la famille de la victime ont été entendus dans les locaux du station de police de Flacq. Ils ont nié avoir installé le feu ainsi qu'Arjun Colas.

Dans la nuit de mercredi, le père a respiré son dernier souffle et est mort des suites de ses brûlures. L'autopsie réalisée sur la victime a attribué sa mort à des brûlures excessives. Le jeudi 13 août, le fils a été inculpé devant le tribunal de district de Flacq. Il est actuellement détenu par la police jusqu'à sa prochaine comparution devant le tribunal.

Read more...