Faisant plus de 41 degrés de fièvre: un garçon d'un an survit au coronavirus

Un enfant âgé d'un an qui présente des symptômes de la COVID-19 depuis le 31 mars dernier a souffert d'une fièvre intense pendant plus de deux semaines.

Le jeuneLuke Schreiber, qui vit à Farmington, dans le Michigan, a commencé à être malade à la fin du mois de mars.

Sa mère,Amanda May Schreiber, a expliquéau Detroit News: "Il avait l’air de s’évanouir, je chantais des chansons et j’agissais comme une folle dans la voiture, mais il ne réagissait pas. C’était l’un des moments les plus effrayants de ma vie."

Comme l'expliqué Amanda, la mère s'assurait régulièrement que ses deux garçons ne faisaient pas de fièvre, mais voilà que cet après-midi-là, ce qu'elle craignait le plus s'est produit:"Luke s’est réveillé en pleurant, ce qu’il ne fait jamais d’habitude, et il avait une fièvre proche de 41°C, un peu plus que celle d’Alistair. [...]J’ai tout de suite pensé "oh non", mais nous n’avons pas paniqué. Nous les avons levés, leur avons donné du Motrin et les fièvres ont rapidement diminué, alors nous espérions qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter."

UPDATE ON LUKE:Thank you to all of you who have sent well wishes, prayers and everything else. Your love and kindness is greatly appreciated! Luke's fever still persists, but is now very low with the constant Tylenol and Motrin. Now to watch Amanda...https://t.co/sU7TBTvH3n— Ryan Schreiber (@Ryan_Schreiber) April 6, 2020

Or, même si les parents ont tout essayé dans les heures suivantes afin de faire diminuer la fièvre de Luke, rien n'y faisait. Son père, Ryan, a déclaré:"Luke s’est mis à crier parce que c’était froid, et nous étions évidemment très effrayés parce que tout s’est passé très vite. Dans ce rapide moment de panique, vous savez que vous devez passer à l’action."

La mère de Luke a poursuivi: "Six heures après notre arrivée à l’hôpital, sa fièvre était toujours à 40,2. Il a passé la nuit à l’hôpital. Il n’a fallu que 12 heures pour obtenir les résultats du test COVID-19, car les tests sont effectués en interne."

For those of you that are the praying kind, throw an extra one our way. Our 22-month old Luke ended up in the hospital yesterday with a 106+ fever. Still 103 this morning, and waiting on suspected positive results of covid. He’s a champ so far. pic.twitter.com/GLwExUnZsd— Ryan Schreiber (@Ryan_Schreiber) April 1, 2020

Ryan ne cache pas pour sa part qu'il a eu très peur lorsque les médecins l'ont informé de la situation:"Les médecins nous ont dit qu’avec cette température, si nous avions attendu plus longtemps avant de l’amener à l’hôpital, il y a un risque beaucoup plus élevé de convulsions et de lésions cérébrales. Il y a beaucoup de gens qui, malheureusement, perdent des êtres chers, et tant que nous pouvons garder Luke en bonne santé, nous avons de la chance."

Amanda a expliqué que la fièvre de Luke s'est poursuivie pendant encore au moins deux semaines: "

C’est juste la fièvre qui persiste. C’est incroyable. Ça s’en va et ça revient tout de suite. Nous n’avons pas encore vu un jour sans fièvre à un moment donné. Il s’épuise beaucoup plus vite et a juste besoin de dormir davantage."

Enfin, Luke a terminé en expliquant qu'il s'agissait là d'une situation très extrême:"Il est important de rester vigilant. Nous pensions faire tout ce que nous pouvions pour l’empêcher. Nous l’avions les surfaces, nous nous nettoyions les mains, nous laissions le courrier et les paquets dans le garage, et Luke l’avait toujours."

Read more...

Read more...