Fraude électronique: des clients de la MCB se font arnaquer via Viber

Y’a-t-il une défaillance dans le système Juice de la Mauritius Commercial Bank ? C’est ce que tentent d’élucider les experts en informatique de cette banque commerciale. À noter que plusieurs clients de la MCB, depuis novembre 2019 à ce jour, ont manifesté leurs craintes auprès de leur banque. D’ailleurs, la MCB via un communiqué lance un appel à la vigilance.

Toutefois, selon nos informations, la direction de cette banque se pose la question comment les arnaqueurs ont sous la main les noms et les numéros de leurs clients. Notre informateur nous avance qu’une enquête interne est en cours depuis décembre dernier. Un fait très inquiétant et troublant cela dans la mesure que le giron, la banque est connue comme un secteur d’hyper confidentiel. En attendant, le nombre de plaintes enregistrées dans les différents postes de police pour Electronic Fraud est en hausse.

Mode opératoire

Les arnaqueurs utilisent des applications mobiles Viber ou WhatsApp. Et, ils ont plusieurs ruses pour amadouer leurs victimes :

Vous avez reçu un chèque-cadeau de Rs 500 000 Votre compte Juice a été sélectionné pour des prix internationaux Votre numéro de compte a été sélectionné pour recevoir des cadeaux, etc.

Malheureusement, ils étaient nombreux à tomber dans le panneau des arnaqueurs. Et sans y réfléchir, ils ont donné leur code ou encore leur dernier quatre chiffres de leur carte de crédit. Peut-être, ils ont aussi confiance en leur banque (MCB) pour tout balancer à un inconnu au téléphone. Et le résultat, on le connaît ! Plusieurs milliers de roupies sont débitées de leurs comptes.Si vous recevez de tel appel, veuillez prendre note que la MCB n’utilise jamais des applications Viber ou WhatsApp

Cette situation est tellement alarmante que même la Mauritius Bankers Association (MBA) est montée au créneau pour alerter l’opinion publique et prendre fermement position. Plus que jamais, les autorités concernées et les instances décisionnelles sont appelées à redoubler des efforts pour traquer ces oiseaux de mauvais augure.

Compte tenu du fait que ces arnaqueurs opèrent à l’étranger, on peut mettre notre relation diplomatique à contribution pour débusquer ces fraudeurs là où ils sont.

Source: Inside News