Goodlands: une femme poignarde son concubin

«Tousala finn arive akoz lalkol», a confié Marie Jean F., 57 ans, après avoir été poignardée par sa concubine, dans la nuit du dimanche 9 août.

Selon ce résident de Cité Sainte Claire, Goodlands, ce n'est pas la première fois qu'il est victime de violences conjugales. "Mwasi monn deza bat li dan le pase", at-il ajouté. La concubine, Geeta P., est activement recherchée par la police.

Sur son lit à l'hôpital SSRN de Pamplemousses, Marie Jean F. sera opérée aujourd'hui, mardi 11 août. Sa blessure est jugée grave par le personnel médical.

La scène s'est déroulée le dimanche 9 août. "Nou ti al laplaz pou bwar enn zafer. Enn diskision inn eklate ant mwa ek mo fam, akoz linn trap mwa pe get lot fam lor laplaz. Akoz li ti fini sou, li pa ti fasil pou fer li konpran », dit-il.

"Kan nou finn rant lakaz ver 20hr30, mo fam ti touzour ankoler kont mwa. Sa ler la monn sorti deor lakaz. A enn moman, mo garson inn dimann mwa kas. Se a sa moman lamem mo konkibinn inn koste pre. Linn pwayard mwa ar enn kouto lor kote gos mo vant, "a présenté Marie Jean F.. Gravement blessé, il a été transporté d'urgence à l'hôpital SSRN par des membres de la famille qui étaient présents sur les lieux à ce moment-là.

Read more...

La police a été alertée le même jour. Cependant, aucune plainte officielle n'a été enregistrée car la victime était encore ivre à ce moment-là. Il a admis que des violences conjugales existaient entre le couple depuis quelques années.

«Mo fam inn deza bouyant mwa ar dilo so dan le pase. Mo ti fer enn plint lapolis me mo ti pardonn li apre sa», at-il souligné. Cependant, Marie Jean F. n'a pas caché qu'il était également une personne violente. Le couple a quatre enfants. Leur fils aîné, 29 ans, a été retrouvé mort dans une cellule de la prison de La Bastille à Phoenix dans la nuit du mardi 5 mai 2020.

Read more...

Read more...