Il tue son parrain pour une dette de Rs 5500: Nick Brandon Lisette condamné à 10 ans de prison

Le verdict a été prononcé jeudi 13 août devant la cour d'assises. Nick Brandon Lisette, 23 ans, a été condamné à dix ans de prison pour avoir poignardé à mort son oncle Janvier Benjamin Jean Marie Lisette le 5 août 2018 à Pointe aux Sables. Une histoire d'argent est derrière le crime.

Nick Brandon Lisette.

Nick Brandon Lisette, 23 ans et résidant de Pointe aux Sables, répondait à une accusation de meurtre. Cependant, au cours du processus, l'accusé a plaidé coupable pour une accusation réduite de coups et blessures causant la mort d'un homme, sans intention de tuer.

Il a été défendu par Me Madan Dulloo. La poursuite était représentée par Me Anjali Ramdin, directeur adjoint principal du ministère public et Me Razia Janoo Jaunbocus, directeur adjoint du ministère public.

Nick Brandon Lisette a été formellement accusé d'avoir poignardé à mort son oncle et parrain, Janvier Benjamin Jean Marie Lisette, 39 ans, le 5 août 2018, lors d'un anniversaire à Pointe aux Sables.

La sentence a été prononcée par le magistrat Renuka Devi Dabee. Elle a déclaré que l'accusé avait donné deux versions différentes à la police au cours de son enquête. Cependant, dans les deux versions, il a expliqué qu'un différend avait eu lieu avec son oncle au sujet d'une somme d'argent de 5 500 Rs. Janvier Benjamin Jean Marie Lisette lui devait cet argent et a refusé de le rembourser.

Selon l'accusé, chaque fois qu'il interrogeait son oncle sur le remboursement de son argent, ce dernier se mettait à l'insulter. Le tribunal a noté que l'accusé était désespéré et a réagi à la situation qui lui était présentée. "Li kler ki akize la inn anporte par sa sitiasion banal la ...", a estimé le juge.

De plus, le tribunal a également noté le degré et la gravité du préjudice causé à la victime par Nick Brandon Lisette. L'autopsie a conclu que la victime était décédée des suites d'une blessure par arme blanche. Le tribunal a également pris en considération le rapport d'autopsie du médecin légiste selon lequel la mort de Janvier Benjamin Jean Marie Lisette était violente. Les deux protagonistes étaient dans un état second au moment des faits.

Selon la magistrate Renuka Devi Dabee, il est important que le tribunal envoie un signal fort pour dissuader ce type de crime.

Le tribunal a également noté certains facteurs favorables à l'accusé. Il est jeune, a plaidé coupable et détient un casier judiciaire vierge. De plus, il a une fille de 3 ans, qui a été prise en charge par sa concubine qui l'a quitté après son crime. Nick Brandon Lisette a exprimé ses remords pour ses actes.

Read more...

Read more...