Meurtre de Jaya: "Mo tifi so lipied pa long, garson la so la main long"

Elle n'a pas digéré les propos de la mère de son gendre. Vidyawooti, la mère de Jaya Anatha, mortellement poignardée par son époux, dimanche à Poste-de-Flacq, dément les allégations selon lesquelles « mo belfi so lipie ti tro long ».

Dans une déclaration àwww.defimedia.infoce mercredi, Vidyawooti Anatha affirme : «Mo tifi so lipie pa long, garson la ki so lame long, li ti pe batt mo tifi». Elle allègue que Kreeteshsingh Bunghoy avait l'habitude d'agresser sa fille, Jaya, et que celle-ci avait même obtenu un Protection Order.

Agé de 27 ans, Kreeteshsingh Bunghoy est passé aux aveux lundi. Il a admis avoir mortellement poignardé sa femme. Selon ses dires,son couple battait de l’aile depuis quelque temps. De plus, il soupçonnait son épouse d’infidélité.

Source: Defimedia.info