Multiples condamnations pour un récidiviste

Cette fois aura été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour lui. Irwin Legrand s’est vu refusé sa motion de liberté conditionnelle pour cause de récidivisme.

L’individu, accusé d’avoir lancé des cocktails Molotov en direction d’une maison, le 14 février dernier, a été condamné à pas moins de 31 reprises pour non-respect des conditions liées à la liberté conditionnelle qu’il avait obtenu. Notons qu’il avait été accusé pour des délits semblables.

Comme il est dit, le trop nuit. La magistrate Bhamini Prayag-Rajcoomar a donc refusé d’accéder à sa demande de liberté conditionnelle, faisant ressortir qu'Irwin Legrand a une propension à récidiver.

Read more...