Ne supportant pas le confinement, Beth Palmer, 17 ans, met fin à ses jours

Le corps sans vie d'une adolescente, âgée de 17 ans, a été retrouvé dans sa maison de Sale, en Grande-Bretagne.

Beth Palmer.

Ce sont ses parents qui ont fait la macabre découverte quelques jours après le début du confinement au Royaume-Uni.

La jeune fille s'est donnée la mort car elle avait du mal à supporter le confinement. Elle avait confié à ses proches que trois mois de confinement allaient lui paraître 300 ans.

Pourtant, Beth Palmer n'était pas fragile psychologiquement et avait de bonnes notes à l'université. Elle aimait la musique et se produisait souvent dans les pubs de sa ville.

Mais, pour elle, le confinement était devenu une véritable obsession.

"Je n'ai aucun doute sur le fait que le confinement est la cause de son décès" a confirmé le papa de Beth.

Un ami de l'adolescente a lancé une cagnotte en ligne sur la plateforme JusteGiving afin de soutenir la victime. 11.000 £ ont d'ores et déjà été collectées contre 500 £ demandés.

Read more...