Pamplemousses: un enfant de 8 ans victime de maltraitance

«Le commissaire de police m’informe que, le samedi 10 octobre 2020 à 19 h 01, les parents d’un mineur, âgé de 8 ans, et résidant Mapou, à Pamplemousses, ont accompagné ce dernier au poste de police de Pamplemousses pour signaler un cas de‘causing harm to a child’.Une femme sergent de police s’est occupée de l’affaire. La victime semblait en état de choc,» c’est ce qu’a avancé Pravind Jugnauth au Parlement ce mardi 10 novembre.

Comme les deux véhicules affectés au poste de police de Pamplemousses étaient déjà engagés pour d’autres tâches officielles et à la demande de la famille, une voiture privée appartenant à un parent de la victime a été utilisée pour transporter le mineur à l’hôpital SSRN pour un examen médical.

La victime était accompagnée de sa mère et d’une femme sergent de police.À l’hôpital, il a été examiné par un médecin hygiéniste, en présence d’un psychologue pour enfants et de deux agents du bien-être social de l’Unité du développement de l’enfant.Le mineur a par la suite été autorisé de rentrer à la maison.

Le dimanche 11 octobre 2020, à 00 h 13 après l’enquête, un certain A.S.D. a été arrêté.Il a refusé de faire sa déclaration, en informant qu’il le ferait en présence de son avocat à une étape ultérieure.Il a été provisoirement accusé de « causing harm to a child » devant le tribunal de district de Pamplemousses le lundi 12 octobre 2020. La police s’est opposée à sa libération sous caution et il a été placé en cellule de police.

Le 23 octobre 2020, A.S.D. après avoir été informé de ses droits constitutionnels, a fait une déclaration à la police. Il a été libéré sous caution le lundi 26 octobre 2020, après avoir fourni une caution de Rs 12 000 et contracté un engagement de Rs 100 000. Il a également reçu l’ordre du magistrat de district de se présenter au poste de police de Pamplemousses le 20 de chaque mois entre 6 h et 18 h. L’enquête est en cours.

Read more...

Read more...