Partie rendre visite à ses parents à la Réunion: Khadija donne naissance à sa fille loin de son mari

Deux semaines de vacances lentement transformées en 6 mois. Khadija (nom modifié) a donné naissance à son enfant à La Réunion, loin de son mari, et souhaite rentrer à Maurice.

"Nou atann enn mwa, de mwa, trwa mwa, aprer sa koumans peze", a déclaré Khadija, mère de 25 ans, bloquée à la Réunion avec ses deux petits enfants, un fils de deux ans et une fille d'un mois. Elle était enceinte de cinq mois lorsqu'elle est allée rendre visite à ses parents à l'île de La Réunion.

«Monn dir sa pou mo dernie vizit avan mo akouse me tou zafer inn sanze enn kou kan frontiyer inn ferme akoz covid 19», at-elle confié. Elle est à Saint Denis, la capitale, et le nombre de cas de covid 19 commence à exploser ", a-t-elle révélé. "Mo gagn traka lasante mo bann ti zanfan ek pou mwa." Elle ne veut pas prendre de risque.

"Depi mwa avril mo finn fer bann demars pou mo repatriman irzan pou mo kav akouse Moris. Mo ti konsidere kuma priorite pou repatriman pou enn vol an juin", at-elle dit.

Malheureusement, son médecin traitant ne lui a pas permis de prendre l'avion car elle avait atteint le terme de sa grossesse. C'est avec un grand cœur que Khadija a accouché de son bébé puisqu'elle voulait accoucher à Maurice aux côtés de son mari. "Mo mari inn malerezman rat sa evennman la", dit-elle désespérée.

Elle est désormais bloquée avec ses deux enfants à la Réunion. «Mwena enn sans pou ress ar mo bann paran. Me mo pa pou resi debrouye tousel», dit-elle. Elle est consciente de sa chance puisque de nombreux Mauriciens sont dans une situation désespérée à La Réunion. "Monn koz avek inpe dimoun parmi zot. Pou plizir, se difisil pou zot viv dan bann kondision preker", at-elle confié.

Read more...

La situation préoccupe la jeune maman puisque son fils demande constamment la présence de son père. "Li panse avion inn kase ek akoz sa nou pa pe kapav rant Moris."

Elle prend soin de son nouveau-né avec l'aide de ses parents. "Nou ti deza fini prevwar bann linz ti bebe, so berso ek tou so bann zafer. Isi, monn bizin aste tou", at-elle expliqué.

Khadija a déclaré qu'après 6 mois de séjour, les choses se compliquent pour elle. "Nou zis anvi rant lakaz kot nou." Le coût de la vie à la Réunion étant plus élevé, les choses se compliquent.

Elle avait été en contact avec le consulat de La Réunion mais il n'y a pas de date sûre des vols. Un vol a été prévu pour le 17 mai mais il a été reporté. Elle a dû déclarer sa fille seule pour que cette dernière puisse avoir un passeport pour rentrer à Maurice. Khadija lance un appel aux autorités concernées pour qu'elles envoient plus de vols ou un avion plus gros pour rapatrier les Mauriciens bloqués sur l'île de La Réunion.

Read more...

Read more...