Port Louis: elle met un terme à sa grossesse en avalant des comprimés abortifs

Le mercredi 8 juillet, un cas d'avortement a été rapporté au poste de police de l’hôpital A.G Jeetoo.

La policière qui s’est rendue sur les lieux, n'a pas pu obtenir la version des faits de la jeune femme car cette dernière était sous médication.

Read more...

Selon les premières informations regroupées, elle avait pris des comprimés abortifs pour mettre un terme à sa grossesse, avant son admission pour subir un curetage.

Une enquête est en cours et son époux sera également interrogé.

Read more...