Post MV Wakashio: de l’hydrocarbure retrouvé dans les carcasses de 11 dauphins

Du 26 août au 14 septembre 2020, 51 cadavres d’animaux marins ont été retrouvés dans les lagons du Sud-est et un autre à Poudre-d’Or. Pour beaucoup, la conclusion a été immédiate : le phénomène était directement lié au naufrage du MV Wakashio et de la marée noire qui s’en est suivie. Cela d’autant plus que ceux-ci ont été retrouvés dans des lagons atteints par la pollution.

Jusqu’ici, les résultats des prélèvements sur ces animaux n’avaient pas encore été rendus publics. Or, en fin de semaine dernière, le ministère de l’Économie bleue et de la Pêche a déposé les conclusions du rapport effectué par les autorités à l’Assemblée nationale. Dans les échantillons prélevés sur 11 d’entre eux, de l’hydrocarbure a été retrouvé.

Des 52 animaux, 51 étaient des dauphins d’Électre (« Melon-headed Whales » en anglais) et un dauphin à gros nez (Bottlenose Dolphin).Une nécropsie a été effectuée sur 26 carcasses afin de mieux connaître les circonstances de leur décès. Les lésions les plus communes étaient de grosses morsures, possiblement provoquées par des requins, des lacérations. La division vétérinaire du ministère de l’Agro-industrie a aussi découvert que beaucoup de ces animaux avaient l’estomac vide et les poumons encombrés.

Les vétérinaires du ministère sont arrivés à la conclusion que la cause principale du décès des dauphins d’Électre était un phénomène connu comme le barotraumatisme, causé par un changement abrupt de pression. « Ceci a pu être provoqué par une multitude de facteurs, comme l’utilisation de sonars militaires, un tremblement de terre sous-marin, des explosifs ou encore une éruption volcanique », indique le rapport d’expertise.

Read more...