Reform Party: trois membres claquent la porte du parti

Kamlesh Seechurn, ex-secrétaire administratif et fondateur du Reform Party, Fardeen Ebhrahimsaib, ex-assistant-secrétaire administratif et Harshani Mahadoo, ex-responsable de communication ont claqué la porte au Reform Party. Ils ont tenu une conférence de presse ce mercredi afin de faire la lumière sur les raisons pourquoi ils ont tourné le dos à Roshi Bhadain.

Lors de son allocution Harshani Mahadoo avance : «Aujourd’hui nous faisons une conférence de presse pour annoncer que nous quittons le Refom Party. Les choses ne se passent pas comme on s’y attendait au sein du parti…»

Harshani Mahadoo ajoute également qu’elle n’apprécie pas le fait que l’idéologie n’est plus meme. Il y a des jeunes professionnels au sein du parti. «Nous n’avons pas notre mot à dire. Nous pena liberté d’expression. J’ai approché le leader pour lui dire que c’est une bataille personnel de sa part. Il est devenu un danger pour la population. Le leader du parti ti négocier l’alliance ek enn ticket pou moi sans ki mo koner,» évoque-t-elle.

Pour Kamlesh Seechurn, il a décidé d’abandonner le navire car rien n’est structuré au sein du Reform Party. «Je ne vois rien de changer. C’est un One Man Show. Aucune décision n’est prise de concert avec les membres du parti. C’est Roshi Badhain, qui prend seul les décisions. Je démissionne de toutes les instances et je ne regrette pas d’avoir quitter le parti,» dit-il.

Read more...

Read more...