Souillac: il oblige sa fille de 8 ans à regarder du porno avant de la violer

Un autre cas d'agression sexuelle à l'île Maurice. Celui-ci s'est produit dans le sud de l'île. Un habitant de Souillac, 27 ans, a été arrêté par la police hier, vendredi 3 juillet. Il est formellement accusé d'avoir fait regarder des images pornographiques à sa fille de 8 ans avant d'abuser de ces dernières. Jeudi dernier, la victime a tout raconté à sa mère. Choquée, la femme de 30 ans s'est rendue au poste de police pour dénoncer l'affaire.

Dans sa plainte à la police, la jeune femme a expliqué qu'elle vivait en concubinage avec le suspect depuis 10 ans maintenant. Deux enfants de 8 et 4 ans sont nés de leur relation. La mère a ajouté que sa fille, qui est en 3e année, a raconté que son père l'avait forcée à regarder des images obscènes sur son téléphone portable avant de l'abuser.

Les faits se sont produits il y a deux semaines. La jeune victime a expliqué qu'elle était seule avec le suspect à ce moment. Après son retour à la maison avec des policiers de Souillac, la mère a constaté que ses deux enfants avaient disparu. Ses proches lui ont alors dit que son concubin avait quitté les lieux en voiture avec ses deux enfants.

Read more...

Une opération de perquisition a ensuite été lancée par des agents de la division d'enquête criminelle de Souillac pour retrouver le suspect et les enfants. Ils ont recueilli des informations selon lesquelles le suspect disposerait des enfants chez son ami, un résident de Mare Tabac. En effet, l'ami a été contacté par le suspect où il a pris en charge les enfants de Saint Aubin.

Enfin, les enfants ont été retrouvés en toute sécurité et renvoyés à la police pour enquête. Ils ont ensuite été admis à l'hôpital Dr Jawaharlal Nehru à Rose Belle où ils ont été examinés.

Entre-temps, le suspect et le frère de sa concubine ont eu une violente dispute dans la journée du vendredi 3 juillet. Ce dernier, 32 ans, a confirmé avoir reçu des coups de sabre sur la tête. Il est en fait admis à l'hôpital de Souillac en attendant son transfert à l'hôpital Dr Jawaharlal Nehru.

Alors que le père, il est actuellement détenu au station de police de Grand Bois et sera traduit devant le tribunal de grande instance de Savanne la semaine prochaine.

Read more...

Read more...