Trou-d’Eau-Douce: un jeune détenu retrouvé pendu dans sa cellule

Il aurait soufflé ses 29 bougies en novembre prochain. Mais le corps inerte de Jean Maurice Utcheegadoo, plus connu comme David, a été découvert ce mercredi matin, 13 mai, alors qu’il était incarcéré au poste de police de Trou-d’Eau-Douce.

Jean Maurice Utcheegadoo.

Arrêté pour vol, le jeune homme se serait donné la mort par pendaison dans sa cellule tôt ce matin. Jean Maurice Utcheegadoo aurait utilisé ses vêtements et une couverture pour se pendre. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Flacq.

Une autopsie sera pratiquée cet après-midi.

Jean Maurice Utcheegadoo avait été arrêté lundi 11 mai par les hommes de l’inspecteur Sobnauth de la Criminal Investigation Division (CID) Flacq et l’équipe du sergent Ramasami du Field Intelligence Office (FIO). Il avait été interpellé à son domicile à la rue Peter White, Débarcadère, Poste-de-Flacq.

Les enquêteurs avaient de forts soupçons qu’il serait impliqué dans trois vols rapportés les 2 avril, 29 avril et 11 mai, au poste de police de Flacq.

Qui plus est, l’ami de David Utcheegadoo avait aussi été arrêté lors de cette descente policière. Thierry Ramen était passé aux aveux et avait indiqué qu’il était avec David Utcheegadoo au moment du vol.

Les deux suspects devaient être interrogés sur le vol survenu entre les 8 et 11 mai dans un store appartenant à la propriété sucrière Constance. Ils avaient fait main basse sur 100 mètres de câbles électriques et un «impeller» (une pièce utilisée dans une compresseur). La valeur du butin emporté était estimée à Rs 750 000. Les constables Lagaillarde et Padayachy avaient retrouvé les objets volés dans un champ de canne. Plusieurs câbles électriques volés avaient été récupérés pour les besoins de l’enquête.

Mais David Utcheegadoo devait également répondre dans deux autres cas de vol. D’abord un cas survenu entre le 26 mars et le 2 avril. Dans sa déposition le 2 avril, un planteur avait relaté qu’il avait perdu une scie, cinq fenêtres en bois, une pompe à eau et plusieurs équipements. La perte était évaluée à environ Rs 24 600.

Il aurait volé dans sa maison

David Utcheegadoo faisait, en outre, l’objet d’une plainte de sa mère. La femme de 57 ans avait rapporté le vol, à son domicile, de plusieurs produits alimentaires, notamment lait, sel, café, sachets de macaroni et spaghetti, mais aussi une boîte de Fish Fingers. A la police, elle avait laissé entendre que son fils serait l’auteur du vol estimé à Rs 3 000.

L’enquête sur l’arrestation de ces deux suspects était supervisée par l’assistant surintendant de police (ASP) Babajee.

Read more...

Read more...