Un médecin meurt du coronavirus après avoir été infecté par un cadavre

Le Journal of Forensic and Legal Medicine a rapporté le décès d'un médecin légiste thaïlandais qui serait la première personne à avoir perdu la vie des suites de la COVID-19 après avoir été infecté par un cadavre contaminé.

Selon la très réputée publication, il s'agirait de la première transmission connue du coronavirus à partir du corps d’une victime.

L'identité du médecin en question n'a pas été dévoilée publiquement, mais on sait toutefois qu'il oeuvrait à Bangkok, la capitale de la Thaïlande.

Selon les co-auteurs de l’étude, Won Sriwijitalai et Viroj Wiwanitkit, puisque letest de dépistage de la COVID-19 post-mortem n’est pas une "pratique courante", il est très difficile de pouvoir estimer précisément si d'autres cas de contamination par des cadavres.

Enfin, les co-auteurs ont conclu en déclarant:

"Les médecins légistes ont peu de risques d’être en contact avec des patients infectés, mais ils manipulent des échantillons biologiques et des cadavres. [...]Les professionnels légistes doivent porter des équipements de protection comme des habits, des gants, des lunettes et un masque, rappelle l’étude. La procédure de désinfection utilisée dans les salles d’opération pourrait également être utilisée dans les laboratoires légistes."

Read more...