Vallée des Prêtres: Attee, 54 ans "mo de garson inn rod tap mwa ar dibwa"

"Mo de garson inn rod tap mwa kout dibwa". C'est dans ces mots que la victime, une résidente de la Vallée des Prêtres, a fait sa déposition aux policiers du station de police d'Abercombrie dans la journée du lundi 3 août.

Photo d'illustration.

Cette femme vit dans la peur et a peur de perdre la vie. Elle a confié qu'elle devait quitter la maison familiale. La victime a une ordonnance de protection contre l'un de ses deux fils et elle a trouvé refuge chez l'un de ses proches. Les suspects sont activement recherchés par la police pour interrogatoire.

C'est le lundi 3 août qu'Attee a dénoncé les actes de ses deux fils aux policiers. Dans sa plainte à la police, la femme a déclaré que le dimanche 2 août, son fils Mithil, âgé de 22 ans, s'était présenté chez elle. Le jeune homme a attrapé un morceau de bois et a commencé à menacer sa mère de la battre.

Read more...

"Mo pou tap twa ar sa la."

Au même moment, le deuxième fils d'Attee, Milind et aussi 22 ans, est arrivé sur les lieux. Lors de la dispute, ce dernier a pris de force le téléphone portable de sa mère et a également demandé les clés de la porte principale de la maison. Après le refus de la mère, le fils a fait un chantage avec elle: les clés contre le téléphone portable.

Craignant pour sa vie, Attee a ajouté qu'elle n'avait pas d'autre choix que de donner les clés à son fils à ce moment-là. Elle a affirmé qu'elle était allée à Floréal chez son frère pour y passer la nuit. "Mo ti pe per paski pa kone ki zot kapav fer mwa", confie Attee. La police d'Abercombrie recherche activement les deux suspects. Ils seront provisoirement inculpés de violence domestique.

Read more...