Victime de sextorsion: Poonima, 23 ans, harcelée par les internautes

Elle vit un cauchemar depuis quelques semaines. Son téléphone portable n'arrête pas de sonner et elle reçoit toutes sortes de messages indécents. Poonima est victime du chantage de son ex qui veut la venger après leur séparation. La jeune femme ne sait pas à quelle porte frapper et en a marre de cette affaire.

"Mo gagn plis ki 50 mesaz lor messenger par zour. Ena dimann mo nimero telefonn, ena pe propoz mwa ek ena ki pe insilte mwa. Mo nepli kone ki pou fer." Un vrai calvaire pour cette jeune femme qui ne sait que faire. Elle a expliqué que son ex avait posté des photos intimes d'elle sur Facebook.

Poonima a expliqué que cela fait maintenant 3 mois qu'elle vit séparément avec son ex après 3 ans de vie commune. "Li ti vinn extra zalou ek ti pe fer sinema divan piblik a sak fwa. Li ti pe depoz mwa travay ek vinn pran mwa dan lapremidi. Parfwa li pass divan mo travay pou verifie si mo dan travay. Si depi lwin li trouv mwa koz avek enn koleg, li ti pe telefonn mwa pou dir mwa sorti deor pou koz ar mwa apre li kre enn senn divan tou dimoun." La jeune femme a confié avoir parlé de ce problème à sa famille et décidé de mettre fin à sa relation avec l'homme , qui n'a pas accepté le fait.

Read more...

Après avoir demandé à Poonima de revenir sur sa décision, ce qu'elle a refusé, ce dernier a décidé de la venger. "Inn gagn 4 semenn parla, kan mo finn al travay, tou dimoun ti pe get mwa traver. Ena ti pe riye ek ena ti pe koz mo koze." Poonima ne comprit pas ce qui se passait à ce moment-là. "Finalman enn kamarad finn apel mwa dan koulwar pou explik mwa ki li finn rod kontakte mwa a plizir repriz. Malerezman mo telefonn ti teign. Se lamem ki linn montre mwa bann foto. Monn soke sa ler la. Monn onte. Monn koumans plere ek ranferm mwa un twalet."C'est au bout de 3 heures qu'elle est sortie des toilettes avant de courir jusqu'à la voiture de son collègue qui l'a ramenée à la maison.

Une fois rentrée chez elle, Poonima a appelé son ex pour avoir des explications. "Monn koumans kriye me sa ti enn badinaz pou li ek linn koumans riye. Li pa ti pe reponn mwa. Mo pa ti sir li ki finn fer sa me so tousel ki ti ena bann foto la. Par so latitid monn al konpran ki se li mem ki finn poste sa bann foto la lor Facebook. "

Immédiatement, Poonima a révélé l'affaire à ses parents. Ils lui ont dit d'aller porter plainte au poste de police mais elle a hésité une seconde. "Mo ti ena santiman pou li ek a okenn moman mo pa ti anvi li gagn problem, sirtou avek lazistis. Malgre tou sa laont monn gagne la, lapolis pa ti enn solision pou sa zafer la. Me li finn avoy mwa mesaz ek menas pou poste bann video de mwa avek zis mo bann linz andan. "

Elle a ajouté: "Finalman, linn poste mo bann foto avek mo nimero telefonn ek mo non. Mo finn koumans gagn plizir mesaz lor facebook. Bann zom ki finn koumans fer bann propozision indesan ek bann fam kinn koumans insilte mwa, dir mwa ki mo merite ek mo ti bizin pa fer sa. "

Démission

Poonima, honteuse, a dû arrêter de travailler et les autres membres de sa famille ont subi le même sort. "Tou dimoun ti gagn onte saki finn arive, dan travay mo papa, mo mama ek mo bann frer zot tou ti pe koz sa. Pandan plizir zour, zot tou inn res lakaz, nou tou ti ena laont. Monn koumans santi mwa koupab pou met mo lafami dan sa sitiasion la. Mo bann pros inn kontakte garson la ek apel li lakaz me a sak fwa li insilte zot. "

Il y a quelques jours, Poonima a finalement décidé de porter plainte contre son ex. "Monn donn li letan pou efas tou mo bann foto ek mo ti pre pou pardonn li pou so bann akt malgre linn met mo lafami dan laont. Me li pann rod tann narien ek mo pa ti ena okenn swa ki al port plint lapolis."

Pour le moment, Poonima ne sait pas où en est l'enquête. Toute sa vie a basculé et Poonima envisage de quitter le pays pour de bon. "Mo santi mwa abese, detrwi. Akoz li, zordi mo nepli ena mem loner ek respe dan sosiete." Elle veut tourner la page et recommencer une nouvelle vie loin de tous ceux qui l'ont pointé du doigt.

Read more...

Read more...