[Vidéo] Covid 19: l’épouse et l’enfant d’un VVIP rentrent à Maurice sans être placés en quarantaine

Alors que le Premier ministre a annoncé la fermeture de nos frontières aux ressortissants étrangers et également aux Mauriciens à partir de 10 heures ce matin, certains ont pu rentrer au pays. Il serait question de l’épouse et l’enfant d’un VVIP qui ont effectué la route France – Angleterre – Dubaï – Maurice, pour pouvoir rentrer au pays avant la fermeture de nos frontières, sans être placés en quarantaine… C’est ce qu’allègue le président de la FCSOU, Naraindranath Gopee. C’est injuste, martèle-t-il.

Naraindranath Gopee évoque une politique de deux poids deux mesures. Mais au-delà de cet aspect, il faut l’identité de ces proches d’un VVIP qui sont rentrées au pays. Car rappelons que dans un premier temps, le Premier ministre avait annoncé lundi que les passagers étrangers venant de la Réunion seraient interdits d’accès et que les Mauriciens venant de l’île sœur seraient automatiquement placés en quarantaine. Une mesure qui est entrée en vigueur a minuit dans la nuit de lundi à mardi. Mais pour ceux en provenance des pays de l’Union Européenne, du Royaume-Uni et de la Suisse, le délai a été repoussé à minuit, dans la nuit de mercredi a jeudi. Pourquoi pas une fermeture immédiate comme pour la Réunion ? La question se pose.

Il nous revient maintenant que le fils d’un autre VVIP est rentré à Maurice ce matin, soit juste avant la fermeture de nos frontières appliquée à partir de 10 heures ce matin. Mais dans les deux cas, personne n’a été placée en quarantaine ou en confinement. Ces proches de VVIP sont-ils immunisés contre le COVID-19 ?

La décision de fermer les frontières aux Mauriciens est jugée anticonstitutionnelle et pluseuses dont des juristes envisagent de demander une injonction en Cour suprême contre le Premier ministre.