[Vidéo] Dans un collège du sud: comme une punition, les élèves forcés de nettoyer la cour d'école

"Li sokan ek intolerab saki finn passer", estime le parent d'un élève. En revanche, les enseignants déplorent l'attitude inhumaine et dictatoriale du rectrice envers les étudiants et le personnel du collège.

Un parent s'est confié à TOP FM. Il est bon de savoir que certains enseignants ont envoyé au directeur de la zone 3 du ministère de l'éducation une lettre et une copie à la Commission nationale des droits de l'homme, à la commission anti-corruption et au cabinet du Premier ministre.

Ceci, pour dénoncer la façon de faire du rectrice à l'école.

TOP FM a appelé la rectrice pour essayer de lui faire connaître sa version des faits. Toutefois, ce dernier n'a souhaité laisser aucun commentaire.