[Vidéo] Meurtre à Midlands: les derniers instants d'Ayaan Ramdoo, 2 ans

Channelnews.mu a réalisé une enquête entourant le décès du petit Ayaan. Nous avons recueilli les impressions des différentes personnes, notamment les proches et voisin d’Ayaan Ramdoo. Pour aller plus loin, on a aussi publié des vidéos CCTV au moment où l’enfant s’est rendu chez un voisin à 18h30 soit le jour même où le petit a rendu l’âme, le jeudi 12 novembre.

« Li vinne kot moi sa jour là pou zuer ek mo deux tifis. Line alle so lakaz vers 19.19 kot li bien en bonne santé. Li finne manze briani kot mwa. 20h30, nou apran ki li touffer ek li pe ale lopital », explique Asha, la voisine.

La mère d’Ayaan, Bibi Nawsheen Beeharry, 26 ans et aussi bien que son compagnon, Sheik Mohammed Ali Ashar Sobratee, 22 ans sont actuellement en détention policière. Le compagnon a même avoué avoir battu l’enfant avant qu’il ne rende l’âme.

« Dan laraz monn donn zanfan-la kalot ek kout pié », c’est que ce que Ashar a affirmé aux enquêteurs de la MCIT. Une autopsie pratiquée dans l’après-midi du vendredi 13 novembre, par la doctoresse Jankee attribue le décès de l’enfant à un cas de ‘foul play’: « Acte Peritonitis following Traumatic Bowel (Battered Child) ».

Read more...

C’est la tante d’Ayaan, Noosreen qui a déjoué les tentatives de maquiller le décès de l’enfant en mort naturel. Elle réclame justice pour son neveu. « Mem mo ser ek so compagnon bizin pas ggne caution. Zot ban criminel ».

On s’est aussi rendu chez la grand-mère paternelle d’Ayaan, Fazila Ramdoo à Terre-Rouge. La veille dame est inconsolable et elle est toujours sous le choc après la mort de son petit-fils. Elle ne comprend pas comment une mère n’a pu protéger son enfant, victime de maltraitance.

Read more...